AMBUSH

Information

This article was written on 21 Oct 2013, and is filled under Non classé.

Current post is tagged

, , , , , , ,

L’incroyable histoire de Joëlle, victime d’un centre d’appels

Le Parisien / Vendredi 18 octobre 2013

Une villageoise vit un cauchemar depuis que son numéro de téléphone a été piraté.

Depuis trois semaines, les habitants de l’Indre n’n peuvent plus d’être appelés et même harcelées par un centre d’appels qui les contacte tous les jours. Un harcèlement qui a dégénéré en cauchemar pour une habitante de Villegongis, petit bourg de 140 âmes connu pour son château médiéval.
Depuis une vingtaine de jours, Joëlle, 53 ans, souffrant de légers troubles mentaux, est submergée d’appels de colère. « Le 2 octobre, entre 18 heurs et 19 heurs, il y a eu 112 appels, je les ai comptés ! J’ai dit à Joëlle de ne plus décrocher, elle est dans un tel état de stress », raconte Annick, voisine et amie de Joëlle qui, depuis sa mésaventure, a trouvé refuge chez elle.

(…)
 

« Il n’y a aucune sanction »

Manuel Jacquinet, expert du télémarketing
Manuel Jacquinet est rédacteur en chef de la revue professionnelle « En-Contact ».

Pourquoi les centres d’appels détournent-ils des numéros ?
MANUEL JACQUINET. C’est lié à la baisse d’efficacité des appels classiques des démarcheurs. Quand les gens voient s’afficher un numéro masqué ou inconnu, ils ne décrochent plus. En utilisant des vrais numéros locaux, le taux de décrochage double.

Comment font-ils pour trouver ces numéros de téléphone ?
Il y a des pratiques légales, comme l’annuaire téléphonique sur DVD vendu à la Fnac 50 €. Des centres achètent des fichiers clients. Et puis c’est moins légal, il y a les fichiers gris, provenant de cols ou de sociétés en cessation d’activités.

Comment lutter contre ce phénomène ?
Il n’y a pas de loi, contrairement aux Etats-Unis. En France, il y a juste des recommandations posées par la Fédération française des télécoms, mais comme il n’y a aucune sanction, c’est peu efficace.

 

Manuel Jacquinet rédacteur en chef du magazine En-Contact

Laisser un commentaire

*