AMBUSH

Information

This article was written on 18 juil 2012, and is filled under A lire, Articles sur l'auteur.

Hotlines : des tarifs plus élevés pour relocaliser les emplois en France ?

Par La rédaction de ZDNet.fr, ZDNet France. Publié le mercredi 04 juillet 2012

C’est une des solutions proposées par Manuel Jacquinet, spécialiste des centres d’appels, qui a remis un rapport à Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif.

Quelques jours après sa nomination au gouvernement, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, s’est emparé du dossier de l’emploi dans les télécoms et plus spécifiquement dans les centres d’appels. Objectif : rapatrier ces emplois en France à l’heure où les délocalisations dans ce secteur sont massives.

Interrogé sur ce point, Stéphane Richard, patron de France Télécom n’élude pas la question mais pointe les problèmes. « Il faut savoir que l’on fait appel à de la sous-traitance étrangère tout simplement parce qu’on ne trouve pas en France des candidats téléconseillers acceptant de travailler le soir, la nuit, le week-end. », a-t-il déclaré récemment.

Changer le droit du travail

Certaines dispositions pourraient faciliter la relocalisation des emplois.L’Express révèle ainsi qu’Manuel Jacquinet, ancien chargé de mission sur cette question auprès de Jean-Louis Borloo en 2004 et rédacteur en chef du magazine En-Contact, vient d’adresser cinq propositions à Arnaud Montebourg.

Du côté du droit du travail, le spécialiste préconise une modification législative afin de permettre le travail sept jours sur sept, afin d’éviter de recourir à la sous-traitance. On imagine déjà la réaction (légitime) des syndicats. Peut-être faudrait-il aussi revoir les salaires à la hausse.

Surtout, il propose la mise en place d’un service plus cher (environ 60 centimes la minute) mais plus rapide (réponse en moins de 60 secondes). « La délocalisation n’est pas une fatalité, estime-t-il. Si une partie des consommateurs sont prêts à payer plus cher pour une meilleure assistance téléphonique, il est possible de créer des emplois ici », explique Manuel Jacquinet. Cette mesure permettrait de créer 12 000 emplois en France.

Autre proposition : la mise en place de centres d’appels pour les sourds et aux malentendants à travers des outils de visiophonie. Cela pourrait concerner 4 millions de personnes et de créer 3000 emplois, plaide le spécialiste.

L’Etat pourrait également favoriser le ‘homeshoring’ avec des téléconseillers qui travailleraient à domicile. Une possibilité qui n’est guère du goût des opérateurs télécoms.

Laisser un commentaire

*