AMBUSH

Information

This article was written on 12 Fév 2004, and is filled under Editos du magazine En-Contact.

Current post is tagged

,

FAUT-IL ALLER À DAVOS ? (THINGS CHANGE…)

Je n’y étais pas, mais j’ai lu qu’on a beaucoup parlé à Davos de l’offshoring (qui consiste à faire réaliser dans des pays très reculés et souvent au-delà des mers diverses prestations, notamment de services). On s’est même inquiété à Davos, c’est dire (et pour une fois il y a de quoi mais peut-être pas pour les raisons que l’on imagine).

En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, l’Inde, l’Asie et les nombreux techniciens ingénieurs qui y demeurent et les millions d’individus désireux eux aussi de connaître la société de consommation ont convaincu les Etats-Unis, l’Europe qu’ils pouvaient réaliser à moindre coût de nombreuses prestations de services ; et pas seulement celles à faible valeur ajoutée : le développement informatique, l’infogérance, le service aux clients. Et les Américains de se rendre compte en plus que ce sont dans leurs universités que sont formés leurs futurs concurrents ! On s’inquiétait donc à Davos car le phénomène prend désormais tant d’ampleur… qu’il en devient visible. Faut-il dépenser vingt mille euros (c’est le coût je crois de l’inscription au forum) pour aller prendre un bol d’inquiétude ? Gardez vos sous et lisez plutôt L’Equipe : lorsqu’une Belge (Justine Hénin-Hardenne) de 1,67 mètre (il paraît que c’est petit pour une joueuse de tennis) et un Suisse (Roger Federer) se permettent de gagner des tournois du Grand Chelem et de devenir numéro un mondial, ma brave dame, c’est que le monde change. Il tourne, il avance, mais le malheur souvent, c’est que nous le regardons avec les yeux d’hier. La deuxième morale de l’histoire et c’est souvent la meilleure (c’est l’effet Kiss Cool), c’est que les Suisses, ils sont trop forts (dites-le avec l’accent). Ils gagnent la Coupe de l’America, ils sont dans l’Europe sans y être, ils pensent qu’on les a repérés… mais non, ils sont encore capables de rentabiliser leur station de ski avec des forums où on apprend rien et de vous vendre un forfait de ski de cinq jours à vingt mille euros !

Manuel JACQUINET
Directeur de la rédaction

Laisser un commentaire

*